Archives de catégorie : Inde du sud

Photos Inde du sud

L’inde du sud

Notre passage à Bengaluru fut de courte durée. L’avion ayant 3 heures de retard, nous avons dû changer nos plans. Ayant raté notre train, on se rabat sur un taxi après de difficiles négociations tarifaires pour aller à Mysore. Heureusement, notre hôte de couchsurfing Arun nous avait donné les explications et surtout une fourchette de prix.
On a traversé cette très grande ville de Bengaluru en voiture , observant ses immeubles modernes puis les quartiers plus populaires. Déjà l’atmosphère est différente du nord.
On arrive après plusieurs heures à Mysore chez nos hôtes. C’est le premier couchsurfing que nous faisons. Arun,sa femme et leur petit bébé de 4 mois sont extrêmement accueillants. Ils parlent tous les 2 français. Arun est indien et a travaillé en Allemagne et en France. Sa femme ,prof de yoga est d’origine polonaise et a vécu en Allemagne et au Québec. Ils ont créé un café très sympa. On y retrouve surtout des personnes pratiquant le  yoga. En effet,nous logeons dans un quartier plutôt chic où se déroulent des stages de yoga très réputés. D’ailleurs, on croise partout dans les rues des personnes du monde entier en tenue de yoga. Même les conducteurs de rickshaws nous demandent si on fait du yoga. Mysore est une ville très agréable, connue pour le yoga, l’ayurveda et les huiles essentielles . On y trouve également des boutiques « bio ».
On aime particulièrement l’atmosphère de cette ville. On visita le palais du Maraja et on alla flâner au marché. On y trouve une  merveilleuse diversité de produits plus colorés les uns que les autres. On acheta quelques huiles essentielles manquantes. Les filles se faisaient arrêter assez souvent. On leur offrit des fleurs et des fruits.
On passa également de très bons moments de partage avec  nos hôtes, en dansant et en musique.

Départ 2 jours plus tard en bus de nuit pour Alappuzha,petite ville en bord de mer au sud de Cochin.
On prevoit d’y rester 3 jours pour profiter de la plage et faire un tour de bateau.
Arrivés à 8h, on débarque directement dans une guesthouse du lonely planet. Il y a des chambres de dispo. On s’installe puis  on va à la plage. Ouah !  La plage est super, avec du sable clair très fin et immense.
Le paysage qui s’offre à  nous est assez drôle, on aperçoit une magnifique mer et les indiens sont assis sur le sable s’abritant du soleil sous leur parapluie  habillés avec de beaux vêtements ou  marchent tranquillement au bord de l’eau. Seuls quelques jeunes adultes,des adolescents et des enfants se baignent au bord avec leurs habits.
On peut compter sur les doigts d’une main les touristes non indiens à la plage. Les filles se régalent dans l’eau et à jouer avec le sable.
Le lendemain matin,en se balladant au bord de la rivière en ville,on décide de faire un tour de bateau. Alapuzha est connu pour ses house boat traditionnels. Il y a donc un choix important de bateaux. On en choisit un qui nous plaît et nous voilà parti pour 3h de bateau dans les canaux. Passé les déchets dans l’eau ,l’endroit est magnifique ! On peut voir les petites habitations entourées par les rizières. On aperçoit les femmes laver le linge, les enfants courir…
La ville est en fête tous les soirs, pendant 15 jours pour les fêtes de fin d’année. Des centaines de stands d’accessoires, de jeux,de nourriture, plus colorés et brillants les uns que les autres ,se succèdent.  Il y a également une fête forraine. Le temple bouddhiste est rempli de monde et des musiciens jouent sans cesse. Un éléphant est également là. Un feu d’artifice est tiré chaque soir. On a passé un bon moment dans cette ville puis on a reprit un bus de nuit pour la prochaine destination, kodaikanal !

Dans cette ville, nous avons prévu d’aller dans une ferme à la montagne en mode volontariat pour une semaine.  Nous l’avons trouvée grâce au site internet workaway qui permet d’aider en échange du gîte et du couvert. On y  passera Noël.
La nuit en bus fût longue et fatiguante. On a dû changer de bus au milieu de la nuit .On en oublia le sac de maxence dans la précipitation ! On le récupérera quelques jours plus tard, Cyprien faisant un aller-retour à Madurai dans la journée.
On fut accueilli par Navin, qui nous amena au cottage familial à kodaikanal.
Après avoir fait connaissance et pris un bon repas, on monta à la ferme en 4×4 dans l’après midi. Il faut plusieurs heures de route sinueuses,étroites et abîmées ,mais les paysages qui s’offrent à nous sont magnifiques.
Deux familles et 3 hommes seuls vivent à la ferme. On est accueilli par Dorai et sa famille ainsi que par tous les autres volontaires. Nous voici au milieu de la montagne dans une ferme isolée avec 2 anglaises, 1 allemand, 1 israélienne,1 française et 1 belge néerlandaise pour débuter. En effet,les volontaires vont et viennent régulièrement. On a bien sympathisé avec ces différentes personnalités avec qui ont passa Noël.
Nous passons cette belle semaine à jardiner pour moi et les filles et à bricoler pour Cyprien. On prépara également des décorations de Noël et on fit des gâteaux cuits à la cheminée. Maxence s’occupa des buffles et Morgane resta souvent avec les femmes à  cuisiner ou dans les plantations. Ce sont principalement des fruits et des légumes (fraises, prunes, carottes, salades, choux. ..)
Le plus compliqué pour les filles furent les repas qui étaient épicés, malgré les efforts continus de la  famille pour cuisiner non épicés. Ça l’était toujours un peu trop! L’ambiance était géniale entre volontaires, et les habitants très sympathiques avec qui nous avons passé de bons moments.
Bref, une très belle première expérience de volontariat !

La semaine passant très vite, on partit ensuite à Pondichery. On y arrivera à 4h du matin et on attendit tranquillement au bord de l’eau que le premier café ouvre vers 5h. Le soleil n’etait pas levé  mais  Il y avait déjà de nombreux marcheurs et coureurs le long de cette belle promenade au bord de l’eau.
Ensuite,on chercha où poser nos sacs. Toutes nos demandes de couchsurfing furent négatives car c’était le nouvel an. On trouva une chambre sympa dans le centre près d’un grand temple bouddhiste et du quartier français.
On dormit un peu, puis on se ballada tranquillement. Pour fêter le nouvel an, on a décidé d’aller manger dans un restaurant tenu par un couple d’italien, ce fut délicieux et nous changea du riz …
On pris juste une journée pour aller à Auroville, mais ce fut trop peu. C’est un endroit passionnant, avant-gardiste et tout simplement unique de part sa création, son histoire et son concept.

Enfin, direction Chennai pour prendre notre vol. On passa une après midi à la plage et les filles se sont baignées.
C’est parti pour la Malaisie !

L’inde du sud est pour nous une merveilleuse expérience, très positive . C’est plutôt facile d’y aller avec des enfants. Les filles ont adorées et veulent y retourner.  Ce sera en tout cas une destination à refaire plus longuement.