Notre séjour en Polynésie

La Polynésie française est un des pays où nous voulions absolument aller. Notre séjour d’1 mois s’est partagé entre Moorea et Tahiti. Stéphanie, une amie datant de la faculté habite Papeete avec ses 2 petites filles. Elle est notre référente de coeur pour ce voyage.

En débarquant à l’aéroport de Tahiti très tard, on se rend compte qu’on a donné rendez-vous au copain de steph pour venir nous chercher le lendemain. En effet, nous sommes partis le 7 juin et on est arrivé le 6 juin. Nous avons donc vécu 2 fois ce 7 juin. Heureusement, on arrive à contacter Stéphanie qui est en France et Ludovic vient nous chercher.
Squattant chez Stéphanie à Papeete, on récupère tranquillement du décalage horaire et on se balade en ville. La maison est sur les hauteurs de Papeete, vers le palais présidentiel, on peut donc aller en ville à pied ou en voiture. Le seul problème à pied est pour rentrer car il y a une sacrée montée ! Papeete est une jolie ville même si malheureusement les habitats sont abandonnés et dégradés pour la plupart, avec une architecture pas des plus passionnante. Mais après le froid de la NZ, on se sent bien à se promener dans ces petites ruelles, découvrir le marché, les polynésiens très souriants, la musique polynésienne si agréable et les parcs près du port.
Une petite ombre à ce beau tableau est que notre principale carte bancaire ne fonctionne plus. Bref, la Polynésie française c’est en France pour le service assurance visa donc on n’a pas le droit au service d’urgence. Les banques du même nom sont en fait différentes. Conclusion , on attendra donc l’envoi d’une nouvelle carte. Heureusement on a un peu d’argent et une autre carte bancaire !Le lendemain, le ferry nous emmène à Moorea.

Moorea

DCIM103GOPROG0141668.

En arrivant, on peut voir cette belle île entourée de lagons et son centre montagneux la tête dans les nuages. On marche un peu et on arrive à la garderie Moiti.
Volontaires dans cette garderie à inspiration montessori, on est accueilli par une chouette famille. Hubert et Hélène ont 2 filles de 5 et 2 ans Moana et Olina. Ils ont débarqué il y a 3 ans environ après avoir naviguer quelques temps. Hubert travaille sur Papeete en informatique, Hélène gère la garderie de 8 enfants environ. Il y a d’autres volontaires sur le site aidant à la vie quotidienne. Vaihi une polynésienne extrêmement sympathique ,habitant Moorea ,s’occupe des enfants avec Hélène.

Une petite maison nous attend juste à côté de la garderie. Les repas sont partagés avec la famille ce qui est très appréciable. Hélène nous explique le fonctionnement de la garderie et son projet. Elle souhaite ouvrir une petite classe montessori.
Les premiers jours nous les passons sur une petite plage privée img_2016-06-14_10-39-30-01appartenant à un ami polynésien d’Hélène et Hubert , accessible pour la garderie moiti. Nous avons comme mission d’aménager cette plage pour les enfants. On se baigne dans cette sublime eau turquoise , on nettoie la plage, on organise les morceaux de bois pour faire une petite cabane et des parcours d’équilibre. Le propriétaire de la plage cultive de la vanille et commence à cultiver des légumes. On a un grand plaisir à découvrir la culture de vanille.
Parallèlement , je discute des activités montessori avec Hélène et Josepha. Cette dernière est institutrice chilienne ayant quelques connaissances sur la pédagogie montessori. En voyage, elle hésite à se poser et pourrait être l’éducatrice montessori anglophone car le projet l’intéresse beaucoup. C’est une jeune femme attachante et discrète. Elle a voyagé à Hawaï et sur l’île de pâques plusieurs mois. On discute et on échange beaucoup ensemble.
Hélène est également institutrice depuis des années.
La img_2016-06-11_14-41-48-01première semaine, on va également découvrir la cascade près d’ Afareaitu. On randonne une heure environ dans un chemin qui grimpe un peu, traversant des ruisseaux et enjambant régulièrement les troncs d’arbres tombés sur le parcours. Ce petit tour en forêt est très sympa.
En soirée,l’hôtel Sofitel propose des spectacles au restaurant . On y va un soir, découvrant un groupe de musique et de danse très entraînant. img_2016-06-09_20-18-34-01Les danses tahitiennes et la musique nous passionne, et nous donne envie d’en découvrir encore plus.On ira également se baigner aux différentes plages publiques de l’île. En effet, les plages sont privées ici ! Et il en est de même pour les forêts. DCIM103GOPROGOPR1830.De véritables plages de rêves où l’on nage dans un véritable aquarium à l’eau transparente et chaude.

Notre deuxième semaine est consacrée exclusivement à la fabrication du matériel montessori.
Je prépare des plateaux d’activités de vie pratique en fouillant dans les placards de la garderie. Puis Cyprien fabrique des plateaux et du matériel en bois: les barres rouges et bleues, les lettres et les chiffres rugueux, les barres rugueuses et lisses, la boîte à fuseaux…img_2016-06-17_13-37-54
Parallèlement, Hélène organise une réunion. Elle prépare sa classe et a déjà des inscrits.
On rencontre également un couple d’allemands d’une cinquantaine d’années qui voyage depuis plusieurs années.
Une autre belle rencontre sera Morgane et ses 2 fils. Taran, 6 ans,a bien sympathisé avec Maxence.
On assistera avec un immense plaisir au spectacle de l’école de Moana et Taran.
Les filleimg_2016-06-17_18-45-11-01s ont beaucoup joué avec Moana, Taran et Olina. Ce fut une très belle expérience.
Pour finir cette belle aventure à Moorea, on va au lagounarium, sur DCIM103GOPROGOPR2302.un petit îlet, faire du snorkeling et du kayak. Nager avec les raies et les requins au milieu de centaines de poissons est une expérience sensationnelle. Le site est tout simplement merveilleux.

 

Tahiti

Le ferry nous ramène à Papeete afin de retrouver notre copine Stéphanie chez qui on va rester une dizaine de jours.
C’est le week-end, on va à la plage de Punaauia tous ensemble. Les filles font plus ample connaissance avec Tea,6 ans et Orama,9 ans, les 2 filles de Stéphanie.
Ce sont les vacances à Tahiti. Au lieu d’aller à la garderie, Tea et Orama resteront avec nous.
Le lendemain, on part se balader avec ces 4 nénettes aux 3 cascades. On longe la côte ouest de Tahiti. Le site est en travaux mais l’accès est quand même possible. On marche dans la rivière et on arrive à une des cascades au milieu de 2 bulldozers ! Les filles escaladent les rochers, se baignent et se douchent sous la cascade. DCIM103GOPROGOPR2524.Après, on pique-nique tranquillement un peu plus loin. L’après-midi ,on part faire du roller sur les quais.

Le lendemain on va aux aires de jeux. Les filles se sont déguisées. Ce sont donc des princesses qui grimpent et font du toboggan !
img_2016-06-29_15-55-57-01On arrive au jour de la fête de l’autonomie. Stéphanie ne travaille pas. On part à dans le centre de Tahiti. Cyprien et moi nous baladons en ville, decouvrant le célèbre marché de Papeete, pendant que les filles font les courses avec Stéphanie. Tea et Orama repartent avec leur papa. Le défilé démarre en début d’après-midi. Nous restons le regarder.Les filles se sont même approchées de Miss Tahiti !Puis, direction Tahiti iti tous les 4 , pour 2 jours à Afaahiti en passant par la cote Sud de Tahuiti Nui.

img_2016-06-30_13-54-39-01 DCIM103GOPROGOPR2687.

Sur le chemin,au PK49, aux jardins d’eau de Vaipahi, randonnée de 8 km et visite des jardins .Le lieu et la randonnée valent vraiment la peine. On pique-nique face à la mer.img_2016-06-30_15-16-2601-01
On arrive à notre location: un petit bungalow sur la plage. Le lieu est plutôt désert. Cool! Piscine, plage et tranquillité.Le lendemain on part jusqu’à la pointe au village de Tautira.
Puis on reprend la route pour Papeete. D’un seul coup, on aperçoit des centaines de voitures garées. On s’arrête à Mataiea et on a pu assister à une course traditionnelle de pirogues polynésiennes, les va’a…. img_2016-07-01_11-42-06-01Des centaines d’equipages de tout âge se succèdent pour concourir. L’ambiance est là ! Les supporters acclament leur équipe. Des stands de nourriture sentent bon les grillades. Quelle belle surprise et quel agréable moment passé avec tous ces tahitiens!
En rentrant, on passe une petite soirée en ville avec Stéphanie à écouter un super groupe tahitien.

Limg_2016-07-02_21-23-35-01es « Heivas » se déroulent pendant notre séjour et ils nous aient tout simplement impossible de ne pas y aller. C’est donc tous ensemble avec Tea et Orama ainsi que Ludovic que nous vivrons une très belle soirée.
Une dernière journée à la plage! Mais cette fois-ci nous optons pour une plage de sable noir.
On ne partira pas de cette belle île sans en garder un petit souvenir gravé à vie …

C’est l’heure du départ pour l île de pâques, autre île, autre de rêve de toujours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?