L’habitat à travers le monde

Les habitats sont différents dans tous les pays car ils sont le reflet des ressources disponible localement et du contexte culturel.

Au sri lanka, une construction traditionnelle que l’on retrouve souvent en littoral et dans les campagnes : toit en feuilles de cocotiers et mur en bambous et terre argileuse.

image

image

En Inde, comme au Sri lanka et dans la zone asiatique ou insulaire, les constructions courantes sont surtout en beton, technique du poteau poutre, en raison des normes parasismiques. Ce qui a modifié les choix constructifs. Difficile de trouver une construction en terre ou en bois, il ne reste que certaines car abandonnées. Toutefois on retrouve dans la campagne du rajasthan, des abris entièrement fait avec des végétaux, feuilles de cocotiers tressées en toiture et mur en canisse de bambou.
Et comme nous l’avions vu aux antilles, souvent les toits plats se voient décorés de dizaines de fer à bétons comme oubliés qui sont là en réalité en attente d’une futur surélévation. L’esthétique n’est alors pas prioritaire, et souvent, cela permet de faire valoir le droit à l’agrandissement, et échapper à certaines taxes de la construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?